Votre spécialiste du Sarawak pour un voyage authentique et à prix raisonnable !
BORNÉO À LA CARTE
Heure locale: 14:43
  • Français
  • English
  • Deutsch

Programme ‘Iru’ – Devenir membre d’une communauté Iban

Il y a un terme en Iban – ‘iru’ – qui veut dire adopté. C’est une pratique courante chez les Ibans, quand un couple ne peut pas avoir d’enfants, il demande à sa famille ou ses amis pour adopter l’un de leurs enfants. C’est même devenu une tradition.
Le couple élèvera l’enfant comme le sien mais sans ne jamais rien lui cacher sur ses origines et qui sont ses vrais parents avec lesquels il garde souvent contact.
Nous vous proposons ici d’être adopté par un village Iban!
Tous sont fermiers, vivant principalement de la culture du poivre. Le village est situé à côté de la mythique montagne de Sadok, au cœur même de la jungle. Les habitants sont pour la plupart animistes, l’agriculture, la cueillette, la chasse et la pêche font partie de leurs pratiques journalières.
Ce programme vous permettra de faire l’expérience de la vie communautaire et particulière d’une long house Iban, leurs coutumes mais aussi leur incroyable hospitalité et joie de vivre. Une façon de vivre en toute simplicité mais où chacun joue un rôle important.
Il y aura pour vous la barrière de langue (seulement quelques villageois parlent anglais) mais nous vous fournirons un petit livret avec des informations utiles et un mini-dictionnaire Anglais-Iban. Il vous faudra un peu de temps mais ce n’est pas une langue difficile et les villageois se feront un plaisir de vous en apprendre davantage chaque jour via les gestes de la vie courante. La plupart des femmes du village sont de talentueuses tisseuses de paniers et de tapis. Elles utilisent des matériaux naturels tels que le rotin, le bemban (sorte de roseau) et le bambou, mais elles utilisent parfois aussi des lanières de plastiques (achetées en ville) étant plus résistantes que les matières naturelles.
Notre programme est fait pour vous montrer ce qu’est la vraie vie de ces peuples de la jungle, qui mêlent aujourd’hui un peu de la vie moderne avec leurs traditions dont ils seront toujours fiers.

PROGRAMME:

Jour 1:   (-/d/D)
Transfert depuis Kuching jusqu’à la région de Betong (environ 4 – 5 heures de route). De là vous aurez 3 options pour rejoindre le village:
1) En une randonnée de 6 – 7 heures en passant par le sommet de la montagne de Sadok (lieu de pèlerinage en mémoire du fameux Chef guerrier Iban, Rentap).
2) En une randonnée d’environ 3 – 4 heures où vous traverserez à pied 7 rivières.
3) En pick-up via une piste à travers jungle.
Note: l’option 3 est sous conditions météorologiques car les pistes peuvent être impraticables en pick-up en cas de fortes pluies.
Le sentier dit « court » de 4 heures est de difficulté modéré. Les paysages y sont à couper le souffle!! Mais en cas de fortes pluies c’est le sentier « long » d’environ 6 heures qui reste la meilleure option.
Vous rejoindrez le village en fin d’après-midi et ferez la connaissance de votre “père adoptif”, le Chef du village lui-même, autour d’un repas pris avec tous les villageois dans l’espace communautaire (Ruai).

Jours 2 à 14:   (pdj/d/D)
Du deuxième au quatorzième jour vous passerez chaque jour avec une famille différente. Le village se compose de 14 familles, vous aurez donc l’occasion de faire la connaissance de chacune d’entre-elles, l’une après l’autre. Les villageois ne changeront rien à leurs habitudes et vous incluront dans les différentes taches comme un membre de leur famille.
Un jour vous serez donc fermier et les accompagnerez dans leurs plantations (parfois à plus d’une heure de marche du village) et participerez aux différents travaux des champs. Un autre jour vous irez pêcher avec des petits harpons faits maison en remontant la rivière jusqu’à une cascade. Un autre jour encore vous irez à la chasse avec chiens et fusils qui ont aujourd’hui remplacé la sarbacane (sacrée expérience de dextérité car il faut être rapide et silencieux sur des terrains souvent difficiles où l’on se demande comment ils font pour ne pas se perdre, mais un bon chasseur ne revient jamais bredouille!). Vous irez cueillir des légumes sauvages pour le repas du soir et les différents matériaux nécessaires pour la confection des paniers. Si vous êtes fatigués (car la vie de fermiers en jungle n’est pas de tout repos), vous pourrez rester avec les anciens qui surveillent les enfants trop petits pour être scolarisés et pour suivre leurs parents aux champs.
Vous passerez au moins une nuit en campement en jungle. C’est une expérience que doit faire tout Iban, homme comme femme et depuis son plus jeune âge, pour apprendre à monter un camp.
Les soirées seront l’occasion de pratiquer votre Iban en discutant avec les villageois et d’apprendre à mieux connaitre chacun d’eux et lier des affinités avec certains.
Ceux qui parlent le mieux anglais vous aideront pour la traduction et permettront des conversations plus poussées. lls vous parleront des légendes et des rituels animistes dont les anciens ont le secret, de leurs craintes ou intérêt face à l’arrivée du « modernisme » et surtout ils vous poseront des questions sur vous, car eux aussi souhaiteront apprendre à vous connaitre ! Les soirées sont aussi le moment pour les femmes de se retrouver et de converser autour de la confection de leurs ouvrages.
Vous devrez savoir que les Ibans ont un grand sens de l’humour et ils adorent se moquer les uns des autres et surtout d’eux-mêmes, leurs fou-rires sont toujours francs et communicatifs!
Il ne vous faudra pas longtemps pour vous rendre compte qu’ils ont tout simplement toujours le sourire !
Le soir du quatorzième jour, une soirée sera organisée en votre honneur! Il sera temps de dire au revoir et jumpa lagi (à bientôt) à tous les habitants de votre nouveau village d’adoption car un Iban n’oublie jamais un des siens !
Et avant de partir, n’oubliez pas de signer le livret de famille du programme ‘Iru’ !
(Nous vous encourageons à prendre contact avec les différentes personnes qui auront participé au programme avant vous car, d’où qu’ils viennent, ils seront maintenant vos frères et sœurs ‘Iru’ !
Et alors vous pourrez dire: “Aku anak Iban!” (« Je suis enfant d’Iban »)

Jour 15:   (pdj/d/-)
Vous aurez les mêmes 3 options que le jour 1 pour redescendre du village et serez reconduits jusqu’à Kuching.